Paul Morlet

Parmi les entrepreneurs les plus inspirants, innovants et audacieux, se trouve Lyonnais Paul Morlet. À 25 ans, il se présente déjà comme un serial entrepreneur qui a créé Lulu Frenchie et Lunettes pour tous. En étant l’un des plus jeunes et créatifs entrepreneurs en France, il a fait preuve de beaucoup d’audace et de persévérance pour réussir.

À propos de Paul Morlet

Après avoir décroché un CDI au SMIC, l’idée de concevoir des lunettes publicitaires à petit prix avec des stickers micro-perforés sur les verres lui est venu à l’esprit. À la tête de Lunettes pour tous, Paul Morlet a aussi créé Lulu Frenchie. Tout a commencé dans un avion lorsque l’idée de génie de monter ce business lui venait à la tête. Lors d’un vol entre Paris et Shanghai, cet électricien de formation a pu échanger avec un cadre de l’entreprise Essilor qui lui a montré la manière de s’y prendre en lui proposant d’acheter des verres en Chine à 1,50 € pour les revendre ensuite à 200 €. Prenant cela comme un déclic, le jeune lyonnais a creusé cette idée après cette conversation. C’est à partir d’une étude de marché de l’optique qu’il a découvert un univers renfermant de franchisés qui ont besoin d’être développé. Il affiche également un certain intérêt au monde du retail demandant des investissements conséquents, mais qui en vaut la peine, car il garantit une visibilité immédiate. Le jeune dirigeant a même fait une révélation comme quoi il a fait une grande découverte en testant des concepts à l’aide d’un réseau de magasins. Le fondateur a pu créer Lulu Frenchie à partir de ses économies personnelles de 2 000 euros. Il a pu voir que Lulu Frenchie fonctionnait principalement en ligne. Vous pouvez trouver de plus amples infirmations sur ce jeune entrepreneur sur speakersacademy.com

La création de Paul Morlet

Au début, l’idée de paul morlet ne marchait pas dû à l’insuffisance de marché. Ne se laissant pas découragé aussi facilement, il se lance sur Twitter. Le résultat était tout simplement ahurissant. En plus de s’afficher dans les médias, ses créations se retrouvent sur le nez des stars renommées dont David Guetta, Lady Gaga, 50 cent… Grâce à cette couverture médiatique, le persévérant entrepreneur a pu effectuer 1 million de chiffres d’affaires en espace d’une année. Le premier magasin de Lunettes pour Tous a été ouvert le 21 mai 2014 à Paris. Trois ans plus tard, l’ouverture d’une nouvelle boutique se faisait tous les 6 mois, ensuite tous les 3 mois et après tous les mois. La marque Lunettes pour tous désigne un réseau de magasins employant des centaines de personnes. Son concept est de réussir à vendre des lunettes de vue coûtant 10 € seulement en 10 minutes. Assez absurde, ce pari a pourtant révolutionné l’univers de l’optique. De leur côté, ses concurrents vendent des montures à 300 € et des verres à 100 €. En effet, il achète des lunettes pas chères en Chine avant de les customiser suivant une marque, un logo d’un club de foot ou des couleurs propres à un pays.

Le secret de Paul Morlet

Pour pouvoir concrétiser son projet, Paul Morlet a fait appel à de grands investisseurs comme Xavier Niel qui est le patron de Free. Après un échange de 45 minutes, un deal a été scellé lorsqu’il a accepté de financer l’idée de créer des lunettes de vue de 10 € tout inclus juste en 10 minutes. Afin de vendre beaucoup de lunettes, le process devrait se faire rapidement. Un process industriel de toutes pièces a été donc créé en 3 mois pour pouvoir vendre 300 lunettes par jour. Grâce à un nouveau procédé industriel permettant de produire des lunettes en grande quantité et en un rien de temps, Paul Morlet management a réussi à casser les prix de manière spectaculaire. En plus d’investir dans un énorme stock de verres et de montures, il a aussi investi dans une machine servant à polir les verres. Développant un large réseau de boutiques, il s’est installé à Marseille, à Paris, à Lyon et à Nîmes. Il ne compte pas en rester là, car il envisage encore d’ouvrir d’autres boutiques en France et de se lancer dans la vente en ligne.

Un coup de pub télévisuel presque fatal

Lorsque Paul Morlet a lancé Lunettes pour tous en 2014, il a fait preuve de beaucoup d’adaptation. La chaîne M6 a même consacré un reportage sur l’émission Capital pour parler de son offre innovante. Dès le lendemain, de nombreux clients se sont rué dans les boutiques pour dilapider les stocks. Lié à Optic 2000, son fournisseur de verres en Chine décide malheureusement de ne plus l’approvisionner. Depuis, la marque n’a plus tenu sa promesse de livrer ses lunettes en 10 minutes. Plein de détermination, l’entrepreneur lyonnais a tout fait pour rétablir la situation en faisant un aller-retour express en Chine durant un mois et demi. Cette expérience lui a enseigné tellement de choses.