Une création d’entreprise est un projet sur le long terme qui ne doit pas être pris à la légère. Il existe certains points relatifs aux personnels, au domaine financier, administratif et juridique à valider ainsi que des étapes clés à franchir avant de pouvoir démarrer l’activité de manière officielle. Ces phases ne sont pas insurmontables, toutefois l’entrepreneur doit connaître les bonnes pratiques pour simplifier la création d’une entreprise.

Principales étapes de la création d’entreprise

L’étude de marché permet d’identifier la concurrence. Le business plan est une opération importante exigée par les banques et autres partenaires financiers. La mise en place d’un business plan permet d’évaluer la clientèle potentielle, le futur chiffre d’affaires et la part de marché capté. Il faudra également choisir le local. On peut par exemple choisir de reprendre un fonds de commerce déjà existant.

La prochaine étape consiste à déposer le nom du magasin en se rendant auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI) ou sur son site officiel. L’immatriculation de la compagnie se fait auprès du Répertoire national des entreprises, Registre du commerce et des sociétés et au Centre de formalités des entreprises.

Parmi les étapes de la création d’entreprise, l’entrepreneur devra également procéder à la déclaration du commerce auprès de divers organismes : poste, fournisseur de gaz, d’électricité et d’eau, de téléphone et d’Internet. L’adhésion à la Caisse de retraite se fait dans les 3 mois suivant l’immatriculation de la start-up et enfin, l’adhésion au Centre de gestion agréée doit être accomplie dans les 5 mois suivant l’immatriculation du commerce.

Importance du business plan dans une création d’entreprise

Le business plan est une étape de la création d’entreprise très utile si l’on souhaite assurer la faisabilité commerciale de l’offre. Ce document permet de décrire le projet dans tous ses aspects : financier, commercial, stratégique, opérationnel, humain. Lors de la mise en place d’un business plan, l’entrepreneur devra s’intéresser particulièrement à la partie financière qui permet de valider la rentabilité et la partie juridique garant de la longévité de la société.

Importance du choix de la forme juridique de l’entreprise

Pour que la création d’une entreprise existe de manière officielle, il est important de donner au projet un cadre juridique permettant de voir le jour en toute légalité. Le choix formalisé dans les statuts qui s’apparentent à un contrat de société est établi par écrit. Il s’agit d’une preuve permettant d’authentifier l’existence de la compagnie.

L’une des clauses obligatoires lors d’une création d’une entreprise est de déterminer l’objet social définissant le type d’activité que l’entrepreneur souhaite exercer au sein de sa future start-up (SA, SARL, SAS, SASU, EURL, EI…). Cette étape de la création d’entreprise est importante, car c’est selon cette description que l’INSEE attribue le code APE.