Pour mettre en place un système de gestion de comptabilité personnelle, la solution la plus simple consiste à visualiser la situation financière en se servant d’un logiciel de comptabilité. Certains logiciels spécialisés dans la tenue de comptabilité personnelle sont indispensables pour une bonne tenue de compte. Plusieurs fonctionnalités sont proposées telles que la ventilation des opérations, gestion complète des tiers, budget personnel, modèles, échéances, création de catégories et sous catégories…

Bien comprendre le suivi du système de gestion

Il est important de comprendre la comptabilité avant de se lancer dans cette tâche fastidieuse. Le métier de comptable ne s’improvise pas, il s’agit d’un job à part entière. Si la gestion de la comptabilité personnelle paraît complexe, il ne faut pas hésiter à faire appel aux services d’un cabinet d’expertise comptable.

Mettre en place un système de gestion permet de jouer un rôle essentiel dans la réussite et la pérennité d’une entreprise. À partir des données provenant de la comptabilité on peut analyser la situation de la compagnie et prendre de meilleures décisions de gestion. Ainsi, la gestion et la comptabilité sont des activités entièrement liées.

La comptabilité permet de déterminer les comptes annuels de la société et son résultat imposable. Elle aide à réaliser les enregistrements des flux financiers, prévoir la cotisation du RSI et auditer les comptes annuels afin de valider la situation financière de la compagnie et réaliser des prévisionnels.

Que faut-il faire pour mettre en place sa comptabilité personnelle ?

Après avoir accompli les formalités d’immatriculation, il est temps de mettre en place l’organisation de la compagnie. Plusieurs étapes doivent être accomplies, parmi les travaux à réaliser figure la mise en place d’un système de gestion compta. Le dirigeant doit dans ce cas s’interroger sur le niveau du choix du logiciel comptable. Il faudra aussi s’intéresser sur l’expertise de l’expert-comptable, la mise en place d’un plan comptable, méthode de classement des pièces justificatives…

Quel système de gestion de comptabilité choisir ?

Le choix du système de comptabilité d’une société varie selon le régime d’imposition des bénéfices de l’entreprise. Ainsi, les chefs d’entreprise dont la société bénéficie d’un régime réel d’imposition devront sélectionner comme méthode de comptabilité personnelle une comptabilité d’engagement. Cette démarche comptabilise une recette dès qu’elle est acquise et une dépense de son engagement.

Les chefs d’entreprises qui ont un régime réel simplifié d’imposition ou une déclaration contrôlée peuvent tenir une comptabilité de trésorerie. Notons que ce système de gestion de trésorerie est plus simple à administrer qu’une comptabilité d’engagements. Pour les micros entrepreneurs, les obligations comptables sont plus allégées puisqu’il n’est pas nécessaire d’établir de comptes annuels.